Malheureusement le balcon n'est pas assez stable pour permettre de faire de l'observation astronomique, ça bouge énormément dans l'oculaire. Je décide alors de m'installer juste en bas de l'escalier dans la cour arrière. Mais je ne pourrai qu'observer Vénus de cet endroit. Finalement, je m'installe directement sur le terre-plein au beau milieu du boulevard où j'habite, je pourrai ainsi observer Vénus, Mars et la Lune qui est pleine. Et voilà, c'est parti!!!

Après avoir fait ma mise en station, je commence à observer la Lune avec mon oculaire de 15 mm (Meade Super Plössl série 4000) ce qui me donne un grossissement de 83 fois. Avec ce grossissement, la Lune couvre presque entièrement le champ de mon oculaire. Après quelques secondes d'observation je vois un petit point noir traverser le disque lunaire. Wow, un satellite!!! Je note l'heure exacte: 20h 57m 25s. Il a traversé dans l'ordre; la mer de la Fécondité, la mer de la Tranquillité, la mer de la Sérénité, la mer des Pluies puis la mer du Froid. De cette façon, il sera possible de déterminer de quel satellite il s'agit. Bien content de cette observation surprise je continue d'observer cette pleine Lune. Tout à coup, un autre petit point noir traverse le disque lunaire dans la même direction. Je note encore l'heure exacte: 21h 03m 35s. Deux satellites traversant le disque lunaire en si peu de temps… hummmm… je commence à avoir des doutes. Puis je continue mon observation "sélénographique". Et bien durant la demi-heure qui a suivi j'en ai vu environ 15 à 20. Impossible que ce soit des satellites. Je dois trouver une explication aux objets mystérieux que je viens d'observer.

Durant l'après-midi de cette journée, ayant pris congé du travail, Annick et moi sommes allés au Centre d'Interprétation de la Nature du Lac Boivin pour observer les oiseaux. Nous avons remarqué un nuage d'Oies des Neiges (communément appelées "Oies Blanches") sur le lac. Il devait y en avoir plusieurs milliers. Ces oies partent du Sud des États-Unis pour se rendre au Nord des Territoires du Nord-Ouest et du cercle arctique où elles passeront l'été. Mais durant leur migration vers le Nord elles font un petit stop dans notre coin de pays, question de se reposer un peu et de refaire le plein!!!

Après mon observation de la Lune je m'attarde un peu sur Vénus dont la phase est très bien visible. J'observe ensuite Mars, mais seulement quelques très faibles détails sont visibles. C'est alors que je réalise que de mon site d'observation, en observant la Lune, j'observe directement vers le lac Boivin. "AAAAAAHHHHHH!!!! Ça doit être les Oies des Neiges qui passent devant la Lune" me suis-je dit. Je retourne donc observer cette Lune avec un plus fort grossissement. Avec mon oculaire de 15 mm planté dans mon Barlow j'obtiens un grossissement de 166 fois. Effectivement ça doit être les oies puisque je réussis à voir que les points noirs ne sont pas tout à fait des points noirs mais de petites formes changeantes… comme un oiseau qui bat des ailes, tout simplement!!! Elles sont parfois plus grosses, parfois plus petites dépendamment de la distance qui nous sépare. Le mystère est donc résolu. Je range tout mon attirail et rentre à la maison.

Le lendemain soir un de mes copains, habitant à environ 2 km de chez moi, décide de faire un feu de camp. J'ai donc apporté mon télescope et mes prédictions pour les satellites. Tout en préparant le bois pour le feu nous avons observé un très beau flash de l'Iridium #48 à -6 de magnitude. Wow!!! La gang était très impressionnée puisqu'il faisait encore très clair. Il était seulement 20:15 et seul le flash fut visible. Nous avons encore observé plusieurs Oies des neiges passer devant la Lune… la gang était encore impressionnée. Un passage de la Station Spatiale Internationale était prévu à 21:00, mais nous n'avons rien vu… la gang n'était plus impressionnée!!! Un autre passage était prévu vers 22:36… nous placotions… nous n'avons rien vu. La gang… pas besoin d'en dire plus. Par contre nous avons observé 3 flashs d'Iridium en l'espace de 10 minutes, tous sur le même plan., tous peu brillants. Nous avons observé Mars, Vénus, une étoile rouge au carbone entre le Cocher et les Gémeaux, M13 et même M57. Pas facile à trouver cette dernière en pleine ville, un soir de pleine Lune, avec un télescope de 90mm!!! Ce fut une soirée mémorable et dans l'ensemble… la gang fut impressionnée!!! Ce sera à répéter!!!


Par Martin Morin
Mai 1999

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com