À propos des "super Lunes" et de celle de lundi prochain...

Vous avez probablement entendu parler de la "super Lune" qui s'en vient et vous vous dites peut-être: "Encore! Il me semble qu'on vient d'en avoir une, il n'y a pas longtemps... Ce n'est rien d'extraordinaire..."

Les éclipses de Soleil

Lorsque la Lune passe directement entre la Terre et le Soleil, elle cache alors sa brillante surface, projetant son ombre sur une région délimitée de la Terre.

C'est à cet endroit que le ciel s'obscurcit et que nous assistons à l'un des plus beaux spectacles de la nature: une éclipse de Soleil. La couronne du Soleil, dont la délicate lumière est habituellement cachée par la luminosité générale du Soleil, devient alors visible pendant quelques minutes.

Les aurores polaires: pour tout savoir...

Les termes fréquemment utilisés pour désigner les aurores polaires sont: Auroræ Borealis, Northern Lights. Pour les Inuits et Esquimaux: Arsaniq et Arsaniit. En Norvège: Nordlys.

Dans le langage populaire, on retrouve: Déesse de la nuit, de l’aube rouge, de lumière polaire, des lumières du Nord, des couleurs de la nuit et même les Marionnettes à cause de leurs mouvements légendaires.

Les aurores polaires: une brève explication

La croyance populaire veut que les mystérieuses lueurs des aurores boréales soient causées par la réflexion de la lumière du Soleil sur les glaces de l'Arctique. La véritable explication de ce phénomène se trouve plutôt du côté de notre étoile, le Soleil.

Formation récente d'un cratère de la Lune

Le 18 juin 1178, en plein Moyen-Âge, cinq témoins ont observé à l'œil nu, bien sûr, la formation du plus récent des grands cratères de la Lune. Le récit de cette découverte fut publié dans la revue britannique Nature, c'est-à-dire la description des faits telle qu'elle nous a été transmise par la chronique médiévale de Gervais de Canterbury, complétée par les interprétations ad hoc du phénomène d'après nos connaissances astronomiques modernes.

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com