Nouvelle tache solaire (Active Region 12824)

Daniel Brousseau

Mai 2021

AR12824HADBrousseau19mai2021coloris2000 Mercredi 19 mai 2021

Nouvelle tache solaire (Active Region 12824) qui nous arrive lentement de l’Est du Soleil. Elle prendra 12 jours pour se rendre au côté Ouest et ensuite disparaître.

La même tache peut revenir à l’Est derrière le Soleil mais on lui attribue un autre numéro !

On peut voir la chromosphère (haute atmosphère) grâce à un filtre H-Alpha (656 nm à bande étroite).

Les filaments et éruptions sombres sont produits par les champs magnétiques semblables aux aurores sur terre.

J’ai retenu 2000 photos sur une vidéo de 15 000 et j’ai colorisé le tout.

Voici mon installation:

Lunette SW120ED, filtre Daystar Quark, filtre protecteur Astronomiks Ha 12nm, caméra ASI174 monochrome.

 

SetupHADBrousseau120ED

Lundi 24 mai 2021

Toujours la seule tache qui s’approche du méridien : AR12824.

La haute résolution exige plusieurs poses courtes pour figer la turbulence.

Jai retenu environ 300 poses sur 6000 en moyenne par photo.

AR12824DBrousseau24mai2021 AR12824HADBrousseau24mai2021   AR12824DBrousseau24mai2021en3D
Lumière blanche avec filtre wedge Baader avec continuum 10nm Baader. Filtre H-Alpha DayStar Quark chromosphère et filtre Astronomik HA 12 nm.

Petit ajout : une 3D pour avoir une idée du relief.

Les filaments de la pénombre émergent de la tache avec un angle de 30 degrés, selon mes lectures.

26 mai 2021

AR12824 nous quitte...

Elle nous est apparue le 17 mai et depuis elle se glisse lentement derrière le soleil.

Sa morphologie a pas mal changé.
 
Daniel Brousseau
 
AR12824DBrousseau26mai



Catalogue Sharpless vs Orion Group

OrionGroupeIC2162HADBrousseau Orion 
 Photo Daniel Brousseau, mars 2021

Constellation Orion  (https://tetesenlair.net/carte_du_ciel.php)

Orion Group

Il s’agit d’une région intéressante de formation d’étoiles dans la constellation d'ORION, près de la frontière Orion/Gémeaux. Il est composé de 5 objets Sharpless ou Orion Group. De gauche à droite, SH2-258 (indice très faible), SH2-255 (IC 2162), SH2-257, SH2-256 (juste en dessous de 257) et le grand SH2-254 diffus.

SH2-255 (IC 2162) est la nébuleuse la plus visible d'un groupe de 4 nébuleuses (SH2-256,SH2-257,SH2-254). Ce complexe nébuleux est à 6500 a.l et a été découvert par l'américain Edward Emerson Barnard au début du XX siècle. Les autres nébuleuses ont été découverte en 1959 par Stewart Sharpless. Ces nébuleuses à émission région HII, sont très faibles surtout SH2-254. 

Amas globulaires et amas ouverts avec

Daniel Brousseau

J’ai glané quelques amas ouverts cet hiver(2021) car on a eu de belles soirées dégagées. Ma lunette 120ED f/6 avec un champ de 1,5 degré est propice à ce type d’objet. Exposition d’environ 30 minutes totales par objet.

NGC2482Poupemars2021DBrousseau 

NGC 2482, dans la constellation de la Poupe, magnitude 7,3.

Il est à environ 4380 a.l. du système solaire et les dernières

estimations lui donnent un âge de 402 millions d’années.

La taille apparente de l’amas est de 10 min d’arc, ce qui, compte

tenu de la distance, donne une taille réelle maximale d’environ 13 a.l.

Nébuleuses et amas ouverts par Luc Germain

Voici deux astrophotos produites en février 2021.

Tout d’abord les nébuleuses de l’Araignée (IC417) et de la Mouche (NGC1931). Ces nébuleuses sont situées dans la partie sud centrale de la constellation du Cocher, une région riche en étoiles et nébuleuses. Ce sont deux nébuleuses en émission que l'on retrouve entre la nébuleuse du Têtard et M36.

IC417LucGermain20210217   Photo prise au filtre Ha.

Lunette Orion ED80 f/7.5 + réducteur 0.8X

Caméra ZWO ASI1600mm Pro + filtre ZWO Ha

Monture Meade LX90

43 expositions de 3 minutes (total de 2,1 heures)

Traitement avec Astropixel Processor, Photoshop, Topaz Denoise

 

Variations sur un même thème.

Nébuleuse de la Rosette

Salut !

Plusieurs belles soirées (froides !!) dans les deux dernières semaines m’ont permis d’accumuler pas mal de photons ! Je ne pensais pas faire beaucoup d’astrophoto cet hiver, mais finalement, vu que je peux maintenant contrôler presque tout à distance depuis la maison, bien au chaud, j’en profite !

Voici des photos d’une cible bien connue. (NGC2237),la nébuleuse de la Rosette dans la constellation de la Licorne. Ces photos ont été prises le 4 février 2021 avec des filtres à bande étroite SOUFRE II, H-ALPHA et OXYGENIII. Ces filtres sont spécialement dédiés à l’imagerie du ciel profond à contraste élevé, y compris en zones polluées par la lumière des villes.

Luc Germain

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com